Annuaire association

Supprimer toutes les publicités avec l'asso-pack + ?
Commander !

Conférences

"La vie des océans, de leur naissance à leur disparition"

 

Par Yves Lancelot, océanographe

 

Cette vidéo est disponible sur le site du CNAM (Conservatoire National des Arts et Métiers)

  http://www.arts-et-metiers.net/

Rubrique conférences/débats/ Archives/ jeudi 2 février 2012

 

 

Les variations climatiques à travers les âges, mythes, réalités et questions

Lors de l'Assemblée générale du GGHL, en collaboration avec le CDDP,
Pierre THOMAS, professeur à l’ENS de LYON et géologue au Laboratoire des Sciences de la Terre de l’ENS de LYON, a donné une conférence sur les variations climatiques à travers les âges :

 
L'humanité s'inquiète, à juste titre, des variations climatiques actuelles dont elle a une bonne part de responsabilité à cause des gaz à effet de serre qu'elle rejette. Mais pour comprendre ces variations et ce qu'elles vont occasionner dans un futur proche, rien ne vaut d'étudier le passé.Le climat a toujours varié, à l'échelle du siècle, du million d'années, de la centaine de millions d'années et même de la vie de la Terre. Que nous apprennent ces variations passées ? Quel a été l'effet des gaz a effet de serre ? Comment ont-ils varié "naturellement" au cours des âges ? Et quelles différences entre ces variations passées naturelles et ce qui se passe aujourd'hui ?

Vous pouvez retrouver sur le site du CDDP le diaporame de cette conférence de Pierre Thomas.
 

http://crdp.ac-clermont.fr/cddp43/1193-une-cddp43.htm

 

Les argiles : des nano-matériaux modernes au passé millénaire

Les argiles : des nano-matériaux modernes au passé millénaire.

Conférence qui a eu lieu le 27 octobre 2011

 

La vidéo de la conférence est disponible sur le site du Musée des arts et métiers : http://www.arts-et-metiers.net/

Cliquer sur Conférences et débats, puis sur Archives

Malléables, résistantes à de très hautes températures, imperméables… les argiles possèdent des propriétés particulières mises à profit par l’homme depuis le Néolithique. Sous forme de terres cuites, leur usage s’étend essentiellement dans le domaine de l’artisanat : céramique, matériau de construction (brique, tuile, pavement), mais touche également à celui de l’art. Omniprésentes sur les sites archéologiques des périodes historiques, les terres cuites se révèlent être une source informative primordiale pour les archéologues.
Véritables nano-matériaux, il a fallu attendre l’avènement des outils modernes de la physique pour comprendre l’origine de leurs caractéristiques si spécifiques. S’il existe plusieurs types d’argiles présentant une grande variabilité chimique, elles sont toutes constituées de feuillets microscopiques de quelques atomes d’épaisseur. La petite taille des feuillets, et leur capacité à glisser les uns par rapport aux autres, à s’agréger ou se séparer selon les conditions physico-chimiques environnantes déterminent la richesse de leur comportement.
Aujourd’hui, les argiles sont utilisées dans de nombreuses applications industrielles : pot d’échappement des voitures, bouclier thermique de fusée, support de catalyseur dans le raffinage du pétrole, isolant phonique… Ce matériau traditionnel a su s’imposer comme matériau à haute valeur ajoutée !

Avec Claudine Noguera, directeur de recherche CNRS, Institut des nanosciences de Paris (UMR 7588 CNRS/UMPC) et Freddy Thuillier, archéologue à l’INRAP, laboratoire de médiévistique occidentale de Paris (Lamop UMR 8589 CNRS/Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne).